Lundi 2 janvier 1 02 /01 /Jan 14:40

Les murs de schiste rouge de Saint Thurial sont connus pour leur esthétique typée.

Mais ils contiennent également d’autres éléments d’intérêt, parmi lesquels les anfractuosités qu’ils contiennent. Celles-ci abritent tout un petit monde à part, et notamment quelques fougères. Voici trois d’entre elles :
ceterach officinarum01
-    la doradille dorée (Ceterach officinarum) est bien présente sur certains murs ensoleillés du centre bourg, notamment à proximité du parking voisin de l’école publique. Cette petite plante se caractérise par ses frondes (nom des « feuilles » de fougères) à lobes très arrondis, et, à la saison, au revers couvert d’un duvet orange-doré (d’où son nom). La doradille dorée est présente un peu partout en Ille et Vilaine. Elle était utilisée autrefois pour combattre les affections pulmonaires.

 

 

 

 

polypodium vulgare01-    la doradille noire (Asplenium adiantum-nigrum) est présente sur certains murs et parois de la commune. Au contraire de la doradille dorée, elle préfère les murs ombragés. On la reconnaît notamment à ses frondes plutôt triangulaires et à son stipe (tige) à base noire (d’où elle tire son nom).


-    le polypode commun (Polypodium vulgare) est une fougère très répandue en Bretagne. Il pousse sur les vieux murs (près de l’église), les parois pas trop ensoleillées, les vieux arbres, par exemple le long du chemin boisé reliant le Frambois au pont romain. On parle alors d’épiphyte (de épi- sur, et la racine phyte - plante), comme pour certaines orchidées ornementales (Phalaenopsis). Le rhizome (partie souterraine) frais a un goût douçâtre rappelant le réglisse. Sec, il était utilisé pour ses capacités laxatives.

 

 

Note importante : les références à la saveur des plantes ne doivent pas vous entraîner à goûter tout ce qui pousse ! Il y a à cela plusieurs raisons : 1) certaines plantes toxiques peuvent ressembler à des comestibles, il faut être absolument sûr de savoir ce qu’on a en main avant de le porter à la bouche (ceux qui ont vu Into the Wild me comprendront aisément), 2) pour les plantes qui poussent près du sol, n’oubliez pas que des mammifères peuvent uriner dessus, y déposant les germes de maladies potentiellement très embêtantes, et 3) lorsque vous cueillez des plantes, merci de vous assurer avant qu’il y en a d’autres similaires à proximité !

Par Yann - Publié dans : Flore
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés